0 4 minutes 4 semaines

Pour diagnostiquer cette pathologie, il est toujours nécessaire de consulter un dermatologue, car c’est le spécialiste des cheveux. Le dermatologue déterminera, par un examen physique et un entretien avec le patient, s’il s’agit de ce type d’alopécie ou d’un autre problème dermatologique. Dans de nombreux cas, une biopsie de la peau est nécessaire pour établir un diagnostic précis. Parfois, d’autres examens complémentaires sont également demandés, comme une analyse de sang, principalement axée sur l’observation des niveaux d’hormones thyroïdiennes.

En ce qui concerne le traitement, il n’existe pas de traitement unique pour l’alopécie fibrosante frontale. En fait, il s’agit d’une pathologie en recherche continue, mais il est vrai qu’aujourd’hui elle dispose déjà de quelques lignes de traitement comme, par exemple, l’indication de médicaments tels que les corticoïdes intralésionnels, l’hydroxychloroquine et les antiandrogènes.

La transplantation de cheveux n’est généralement pas très efficace dans l’alopécie frontale fibrosante, et n’est utilisée que dans les cas où la maladie est totalement inactive. Il est donc très important d’avoir un suivi médical exhaustif car l’alopécie peut être réactivée même avec des micro-greffes.

L’objectif principal du projet sera de mettre à jour les connaissances actuelles sur l’alopécie fibrosante frontale, une maladie complexe et énigmatique.

Quel est le meilleur âge pour une greffe de cheveux ?

La transplantation de cheveux en Turquie est pour de nombreux patients la solution idéale pour récupérer les cheveux touchés par la calvitie, mais tous les patients atteints d’alopécie ne sont pas adaptés à la transplantation. Dans ce billet, nous vous disons tout ce que vous devez savoir sur les greffes de cheveux.

Suis-je un candidat pour une greffe de cheveux ?

Bien qu’il n’y ait pas de limite d’âge pour la greffe de cheveux en Turquie, les jeunes patients de moins de 25 ans ne sont généralement pas des candidats idéaux pour cette opération.

En effet, à cet âge, leur perte de cheveux continue de progresser et pourrait entraîner une répartition inappropriée des cheveux implantés, ce qui signifie qu’ils devront, à l’avenir, subir d’autres séances de greffe de cheveux.

Pour cette raison, les très jeunes personnes atteintes d’alopécie en progression sont candidates à un traitement médical avant de subir une greffe de cheveux en Turquie. Dans tous les cas, chaque patient est différent et le chirurgien décidera dans chaque cas s’il faut ou non procéder à une transplantation à ce moment-là.

Une technologie de pointe

Nous sommes au fait des nouvelles techniques de transplantation. A la clinique, il est pratiqué principalement la technique FUE, qui consiste à extraire l’unité folliculaire une par une et à l’implanter dans la zone chauve à l’aide d’implants, ce qui donne un résultat totalement naturel. Mais il y a également la FUT qui est pratiquée. Elle est connue sous le nom de technique de la bandelette. C’est une technique de greffe de cheveux qui laisse par contre, des cicatrices visibles.

 

En définitive, vous n’avez pas d’inquiétude à vous faire si vous souffre d’alopécie fibrosante frontale. Car c’est une maladie qu’il est possible de traiter. Par exemple, en ayant recours à la greffe de cheveux. Cette chirurgie capillaire offre de meilleurs résultats. Vous avez le choix entre la technique FUE et la FUT.

 

Découvrez ensuite,